lun-ven 9h à 20h - sam 10h à 15h

09 75 18 71 67 Chattez en direct

Comment utiliser un dermaroller ?

Si on devait traduire littéralement le mot  «dermaroller », l’expression la plus proche serait un "rouleau cutané". Mais cette traduction ne rend pas justice à un produit qui est devenu un véritable phénomène de société durant la dernière décennie. Alors, qu’est-ce que le dermaroller et comment l’utiliser ?

Le dermaroller, un concept innovant

Le dermaroller , de quoi s’agit-il au juste ? Concrètement, c’est un accessoire de la taille d’une brosse à dents, et au bout duquel se trouve un petit rouleau muni de centaines de petites aiguilles. La longueur et le diamètre de chaque aiguille ainsi que leur nombre dépendent de la zone du corps ciblée ainsi que des différentes marques. Le concept apporté par le dermaroller n’est pas nouveau en soi, mais s’inspire grandement du microneedling (microperforation de la peau) qui était effectué dans les centres cosmétiques spécialisés. Par contre, le dermaroller a eu le mérite de populariser ce soin et de le rendre accessible au plus grand nombre. De plus, la micro-perforation électronique pratiquée dans ces centres était souvent couteuse, douloureuse, et pouvait engendrer des effets secondaires. Tout le contraire du dermaroller qui a réussi à inhiber tous ces facteurs rédhibitoires grâce à une approche douce et délicate qui respecte l’épiderme.

Le dermaroller permet d’effectuer des centaines de micro-perforations sur la peau lors de son passage, créant au passage des microblessures cutanées. Le but de cette manœuvre est de stimuler le système de défense de l’épiderme afin qu’il colmate lui-même les brèches ainsi créées en produisant encore plus de collagène. Or le collagène est une protéine dont a besoin la peau pour garder son élasticité et prévenir des symptômes liés à l’âge comme les rides et la perte de tonicité. Vous l’aurez compris, le dermaroller, par son action, provoque de manière astucieuse une chaine de réactions physiologiques qui conduisent à régénérer tout naturellement les couches de la peau à l’échelle cellulaire et à consolider son système de protection contre les agressions externes. Tout comme un os humain subissant des microfissures se reconstruit et devient plus fort qu’avant (à condition de lui laisser le temps), la peau en fait de même et se base sur son propre "instinct naturel de réparation" pour produire plus de collagène quand elle subit des dommages comme ceux procurés volontairement par le dermaroller.

Une utilisation simple pour un résultat remarquable

L’utilisation d’une dermaroller est on ne peut plus simple. D’abord, il faut choisir le bon dermaroller, selon que vous voulez l’utiliser sur le visage ou le reste du corps (la peau du visage étant plus délicate et fragile, les aiguilles utilisées sont souvent plus fines). Ensuite, il suffit de le passer sur votre peau où vous sentirez de légers picotements indolores.

Le dermaroller peut aussi être utilisé avant l’application de soins pour la peau afin de faciliter leur absorption, ou encore pour le gommage. Il a également été relevé qu’il permettait d’estomper les cicatrices cutanées et qu’il réduisait considérablement la cellulite, surtout quand son utilisation est combinée avec des traitements adaptés.

Abonnez-vous à notre newsletter