lun-ven 9h à 19h - sam 10h à 15h

09 75 18 71 67 Chattez en direct

Comment lisser les cheveux sans les abîmer?

Lisser vos cheveux régulièrement, voire quotidiennement n’est pas sans risques. En effet, si ceux-ci sont exposés constamment à une chaleur inadaptée ou soumis à une contrainte physique permanente, alors ils finiront tôt ou tard par s’abîmer. En cause, une déshydratation chronique et une forte pression sur la structure des fibres capillaires. Voici donc quelques conseils sur ce qu’il faut faire ou ne pas faire pour lisser votre crinière en toute sécurité...

Ce qu’il ne faut surtout pas faire

  • Utiliser un lisseur inadapté : cela peut sembler être une évidence, mais certaines personnes continuent à utiliser des lisseurs de mauvaise qualité, parfois achetés au prix fort, et qui agressent les cheveux sur le long terme et les dégradent plus qu’ils ne leur apportent de bénéfices. Dans la ligne de mire, les lisseurs qui utilisent des matériaux inappropriés ou qui ne sont pas conformes aux réglementations européennes. Leurs plaques chauffantes sont le plus souvent juste "enrobées" d’un enduit conducteur, ce qui entrave la diffusion d’une chaleur homogène et fiable.
  • L’autre critère souvent négligé lors du choix d'un lisseur est sa taille. Celui-ci doit pouvoir couvrir une large surface de cheveux durant son utilisation et surtout ne pas être difficile à manier à cause entre autres à un poids lourd ou à une conception non ergonomique).
  • Lisser des cheveux mouillés : il n’est pas rare de voir des personnes lisser leurs cheveux alors qu’ils sont encore mouillés, le plus souvent par manque de temps. Là encore, c’est une manœuvre à proscrire car vous risquez au mieux de déshydrater vos cheveux, au pire de les brûler irrémédiablement.
  • Ne pas démêler ses cheveux avant de les lisser : c’est généralement par manque de temps là aussi que certaines personnes lissent leurs cheveux à la va-vite, sans prendre le soin de les peigner au préalable pour les dénouer. Il faut savoir que les nœuds constituent le talon d’Achille de tout bon lissage et favorisent l’apparition de cheveux cassants.
  • Utiliser une température trop élevée : voilà une erreur fatale que beaucoup commettent. Penser qu’une température trop élevée donnera un meilleur résultat ou vous fera gagner du temps, c’est comme vouloir bronzer à midi sous 45 degrés. Vous bronzerez certes, mais vous risquez également d’y laisser des plumes.
  • Les lisseurs conçus par / et pour les professionnels fournissent une température optimale de 180 degrés. C’est la température idéale conseillée pour toutes celles qui veulent combiner efficacité et rapidité. Elle permet d’éviter d’avoir des cheveux plus fins à chaque passage et de prévenir ainsi leur casse.

Ce que les professionnels conseillent

Les personnes qui s’y prennent mal lors des lissages finissent par avoir des cheveux ternes et cassants. Or nos fibres capillaires sont sensibles et nécessitent un soin particulier qui permettra de garder leur brillance et leur éclat.

La première règle d’or pour réussir un bon lissage, c’est d’avoir des cheveux propres et préalablement lavés …. et séchés!!! En effet, les impuretés ou le gras cumulés sur les tiges capillaires affectent le rendu final et détériorent plus facilement les cheveux. De plus, il est conseillé lors du lavage d’utiliser des shampoings et après-shampoings doux afin d’éviter à vos cheveux de subir trop de contraintes successives. Idem pour le séchage, où des sèche-cheveux adaptés sont vivement recommandés ou à défaut, utilisez des serviettes douces faites de microfibres. Il faut savoir que plus vos cheveux sont bouclés ou épais, plus le séchage prendra de temps.

Une fois cette première étape effectuée, il vous faut peigner vos cheveux et les démêler si nécessaire. Comme on l’a vu plus haut, moins il y’aura de nœuds, plus le résultat final sera conforme aux attentes et préviendra la casse de cheveux, véritable cauchemar pour plusieurs d’entre vous.

Avec des cheveux propres et disciplinés, vous voilà fin prêtes pour un lissage en règle. Vous pouvez passer maintenant aux choses sérieuses.

En premier lieu, il vous faudra appliquer un soin thermoprotecteur, le plus souvent décliné sous forme de spray ou de lait nutritif, qui permettra de faciliter la glisse de l’appareil et protégera vos cheveux contre les effets néfastes de la chaleur sans pour autant inhiber ses propriétés de lissage. L’application se fait de la pointe vers la racine et est d’autant plus recommandée si vous faites partie de celles qui utilisent leur lisseur quotidiennement.

Ensuite, commencez à passer votre lisseur sur vos cheveux mèche par mèche afin de s’assurer que la totalité de votre chevelure soit traitée (vous pouvez utiliser des pinces à cheveux pour vous faciliter la tache). Cette technique peut sembler longue et fastidieuse de prime abord, mais c’est l’unique méthode qui vous permettra d’avoir une couverture à 100% et vous fera gagner du temps au final. Bien entendu, il faudra pour cela privilégier les lisseurs de qualité qui sont les seuls à pouvoir fournir une température optimale et homogène.

Les gestes post-lissage à ne pas négliger

Le lissage est une opération qui assèche les cheveux, même si elle est effectuée suivant les règles de l’art. Il ne faut donc pas oublier d’hydrater vos cheveux régulièrement (2 à 3 fois par semaine) pour qu’ils gardent leur brillance et leur tonicité. Il est également recommandé de nettoyer son lisseur après chaque utilisation pour le débarrasser des impuretés qui s’y accumulent et entravent un bon fonctionnement futur.

Abonnez-vous à notre newsletter