Pourquoi privilégier les appareils épilatoires aux épilations traditionnelles ?

Quand on entend épilation, 2 choses nous viennent à l’esprit en premier : douleur et coût exorbitant. Heureusement, avec les avancées de la science et les multiples innovations technologiques de ces dernières années, des techniques pratiques, efficaces et peu coûteuses ont pu voir le jour, surtout dans le domaine de l’épilation définitive. Parmi elles, une seule a cependant pu se démarquer et conquérir de nombreux foyers : l’épilation à la lumière pulsée.
Si toutefois vous ne désirez épiler que votre visage, alors les précautions à prendre sont légèrement différentes. Nous vous conseillons plutôt la lecture de cet article : 7 conseils indispensables pour l'épilation du visage.


L’épilation classique se base principalement sur les techniques suivantes

L’épilation par électrolyse
une méthode utilisée depuis plus d’un siècle et qui consiste en l’introduction d’une aiguille à la base de chaque poil afin de détruire son bulbe à l’aide d’une petite décharge électrique à la fréquence étudiée. Cette option, si elle offre des résultats intéressants, est malheureusement très critiquée pour sa lenteur, car elle doit être effectuée sur chaque poil pris individuellement. De plus, les brûlures cutanées dues à de mauvaises manipulations sont assez courantes et provoquent douleurs et cicatrices.
L’épilation à la cire
une technique qui remonte à l’époque des pharaons. Son principal avantage : un coût abordable. Ses inconvénients : une douleur désagréable pendant l’épilation, ainsi que des irritations post-épilatoires si la peau n’est pas convenablement traitée et hydratée. De plus, les poils ne sont pas éliminés de manière définitive et auront tendance à repousser.
L’épilation au rasoir
comme son nom l’indique, cette épilation repose sur l’usage d’un rasoir. Si cette méthode est appréciée pour son côté simple et pratique, elle présente elle aussi le désavantage d’être temporaire dans la mesure où les poils auront tendance à repousser assez rapidement car ils ne sont pas éliminés de la racine.
L’épilation au fil
cette option consiste à attraper les poils en enroulant un fil autour d’eux, puis de les arracher en tirant subitement. Cette méthode, en plus d’être longue, est également peu appréciée pour la douleur qu’elle procure. Il existe aussi des appareils qui ont été conçus sur le même principe.
L’épilation à la pince
comme son nom le laisse imaginer, ce genre d’épilation repose principalement sur l’usage de la pince qui arrache les poils un à un en les prenant par le bas.
L’épilation au sucre
ou "sugaring" en anglais, est une épilation qui existe depuis l’époque des pharaons et qui repose sur l’utilisation du sucre et du citron. Son effet dure un peu plus longtemps que l’épilation à la cire et permet d’enlever même des poils plus courts.
L’épilation à la crème
méthode la moins conseillée car elle fait appel à des ingrédients chimiques extrêmement agressifs. Ces topiques, contenant le plus souvent de l’acide thioglycolique et des acides thiolactiques, attaquent directement les poils pour les dissoudre. Il est souvent recommandé aux personnes ayant la peau fragile d’éviter ce genre d’épilation.

Épilation à la lumière pulsée : une efficacité maximale pour un coût minimal

Différents tests ont montré que les résultats obtenus par une épilation au laser ou en lumière pulsée étaient équivalents. En effet, les 2 méthodes reposent plus ou moins sur le même principe, à savoir l’apport d’une énergie lumineuse rouge qui est absorbée par la mélanine sombre du poil jusqu’à son bulbe (racine) pour le détruire en intégralité. Par contre, les poils en cours de repousse ou trop clairs ne sont pas détruits. Raison pour laquelle il est souvent nécessaire d’effectuer une 2ème, voire une 3ème séance pour éliminer les poils qui étaient encore trop courts lors du premier passage.

De plus, les épilateurs à lumière pulsée présentent certains avantages sur le laser. Tout d’abord, le coût d’acquisition du matériel est très largement en faveur des épilateurs à lumière pulsée. De plus, ces derniers génèrent des largeurs d’impulsion qui peuvent aller jusqu’à 250ms, ce qui permet de cibler des zones plus grandes et de couvrir de larges surfaces dermiques plus rapidement.

Pourquoi les appareils modernes sont plus performants que les épilations traditionnelles?

La notoriété des appareils modernes pour l’épilation s’est bâtie sur leur efficacité. En effet, les poils étant éliminés à la racine (bulbe), une repousse devient très difficile, voire impossible. Ce qui n’est pas le cas pour l’épilation traditionnelle qui repose principalement sur l’effet de traction capillaire (arrachage), une méthode qui en plus d’être douloureuse, n’enlève pas toujours le poil depuis la racine quand il n'est pas tout simplement coupé en deux, ce qui engendre tôt ou tard une nouvelle repousse.

De plus, si le prix par séance d’une épilation classique est plus abordable, le coût sur le long terme penche plus vers les appareils modernes qui bien souvent ne nécessitent pour seul investissement que l'achat de l'appareil.

Comment amortir le coût d’achat d’un appareil épilatoire à la lumière pulsée

Certaines personnes trouvent les épilateurs à lumière pulsée trop chers. Or, d’après les calculs de nombreux experts dans le domaine de l’esthétique capillaire et dermatologique, ce type d’appareil présente le meilleur rapport qualité/prix sur le marché actuellement. En effet, il faut savoir que quand vous en faites l’acquisition, vous effectuez un achat pour la vie. Plus besoin de vous déplacer dans un salon d'esthétique pour effectuer une séance d’épilation au laser qui coûte les yeux de la tête, ou encore de subir les affres de l’épilation à la cire, une vraie torture pour les peaux même les plus endurcies.

Cela dit, pour pouvoir profiter pleinement, mais surtout à long terme de son appareil épilatoire à la lumière pulsée, il convient de l’entretenir régulièrement en le nettoyant afin de toujours le garder en bon état de marche.